Voisin C28 Aérosport 1936

Avec la C28 Aérosport, Gabriel Voisin n’était jamais allé aussi loin….

Peut-être est-elle son baroud d’honneur ou l’aboutissement de ses concepts automobiles…

En tout cas, aussi surprenante et moderne soit-elle, elle est l’évolution logique de tout le travail du constructeur, tant au niveau du châssis (qui annonce les débuts de la monocoque, déjà expérimentée sur la C6 “Laboratoire”), de la caisse en alu, du moteur sans-soupapes ( l’entreprise n’a plus les moyens de concevoir un moteur complètement nouveau!), le style moderne, aérodynamique, inspiré de l’aviation (on dirait un cockpit) et, bien sûr, l’anticonformisme, le tout, annoncé à un prix… stratosphérique!

La reconstruction de cette seconde Aérosport (sur un châssis C28) est le fruit d’une collaboration entre son propriétaire et Dominique Tessier et elle reproduit celle qui était exposée au salon de 1936 (elle est un peu différente de la bleue n°7 d’Antoine Menier, l’avant étant légèrement plus plongeant, par exemple).

Son moteur est un 6 cylindres sans-soupapes de 3,3 L (19 cv), boite “Cotal” électromagnétique (plutôt compliquée à “apprivoiser”…), on est bien dans une Voisin…

 

L’allure de ce coach (4 places) inaugure le style “ponton” (il y a une ligne continue entre les ailes avant et arrière et celles-ci sont intégrées).

La carrosserie (en alu) s’approche du concept de monocoque ou, du moins, peut être considéré comme en étant les prémices puisque les ailes avant et arrière, ainsi que les bas de caisse font partie intégrante du châssis, seul le haut de la caisse est rapporté. (on le voit bien sur les découpe des ailes arrière, au dessus du “cache roue”.


Même s’il semble ne pas y avoir de haubans pour maintenir les ailes avant, il y a l’équivalent caché en dessous (cf. photo).


L’habitacle ressemble à un cockpit d’avion, toujours, comme le veut le style Voisin, le pare-prise est sans montant au dessus, presque “flottant” (comme les essuie-glace) et le toit ouvrant-coulissant est devenu une habitude.

Quant à l’instrumentation, elle est particulièrement complète.

Peut-être la seule entorse à l’esprit de son concepteur, l’intérieur en cuir Hermès se veut trop luxueux et fragile, Gabriel voisin aurait probablement préféré une approche plus fonctionnelle (ceci dit, toute commande spéciale pouvait être envisagée).

On la retrouve à Rétromobile (2017)  avec de nouvelles photos…

[themoneytizer id=”4805-10″]

 

Une réflexion sur « Voisin C28 Aérosport 1936 »

  1. Bonjour,

    J’ai vu cette voiture de rêve en février 2017 à Concept Cars , et je souhaiterais pouvoir la photographier pour l’immortaliser (au moins dans mes souvenirs).

    Pourriez-vous me dire s’il est possible de la voir ?
    Je souhaiterais ardemment la revoir.

    Merci

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.