Visite d’usine (De Dietrich Lunéville)

voici une visite guidée de l’usine De Dietrich à Lunéville (54), créée par Adrien de Turckheim en 1879 et qui se mit à la fabrication automobile dès juillet 1897 avec les “De Dietrich Système Amédée Bollée”.

Les effectifs sont passés de 620 en 1897 à 1100 moins d’un an après (et 1500 fin 1998!), c’est dire la rapidité du développement…!

C’est en 1907 qu’une deuxième usine dut être créée (à Argenteuil).

A partir de 1910, c’est directement à l’usine de Lunéville que les clients lorrains durent se rendre pour acheter et faire entretenir leur automobile, la société ayant choisi de ne pas ouvrir de succursales… Il y avait donc des bureaux de ventes et ateliers d’entretien.

L’usine de Lunéville fut évidemment pillée et saccagée par les allemands au début de la première guerre mondiale et fabriqua des obus et du matériel militaire après la bataille de la Marne (et donc le recul des allemands) et ce, jusqu’en 1918.

Après cette guerre, c’est à Argenteuil que fut fabriquée la gamme automobile (Lunéville revenant à son premier métier des wagons et s’occupant de la préparation des voitures de courses)

Vous constaterez, d’après les automobiles en photos que nous ne sommes déjà plus à la période “Amédée Bollée” mais “Turcat-Méry” donc après 1902!

Réunion de direction

Bureau d’étude

Forge

Pièces détachées et contrôle 

 Montage

 Tapisserie  Finitions

 Comptabilité  Présentation à un client

 essai final

et ces photos permettent de constater l’importance de l’usine (très moderne pour l’époque) où sont fabriqués les wagons de chemin de fer et les automobiles:

 

(ces photos et infos viennent de ce livre: )

et voici ce qu’il en reste: 

Une réflexion sur « Visite d’usine (De Dietrich Lunéville) »

  1. Bonjour.
    Je cherche des photos des trois motrices de tramway construites en 1934/1935, pour la Ville de Dijon, série 28 à 30 (puis 31 à 33), lors de leurs sorties d’usine à Lunéville.
    Cordialement

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.