Turcat Méry UG de 1925

on n’en voit vraiment pas souvent passer, des Turcat-Méry….

Moi même, c’est ma passion pour Lorraine Dietrich qui m’a fait découvrir cette marque de Marseille. En effet, ils ont collaboré ensemble à partir de 1902 et les De Dietrich (qui deviendront rapidement Lorraine Dietrich) ont été fabriquées sous licence jusqu’en 1911.

Mais revenons à cette “UG” de 1925, n° de série 7820, qui a été vendue par Artcurial en 2009 (elle était estimée entre 40 et 50000€). Les phares sont plus récents que la voiture….

 

Elle a un 4 cylindres de 2.4l, 1 ACT et 3 vitesses (+ marche arrière), suspensions à essieux rigides à l’avant comme à l’arrière et elle pouvait monter à 105 km/h. Sa carrosserie est une Limousnie, 7 places à séparation chauffeur. La mascotte du radiateur est une cigales, ce qui était l’emblème naturel de cette marque marseillaise..

Après la première guerre mondiale, Turcat-Méry n’a pas vraiment réussi à trouver sa place dans le marché et était en proie à des difficultés financières, d’autant plus que ses voitures étaient chères, particulièrement bien finies mais peu rentables à cause de volumes trop faibles…. La marque sera liquidée en 1929.

Les modèles UG, en version sport ont brillé en 1925 et ont remporté des victoires.

Le slogan publicitaire était: “La Voiture Des Connaisseurs”

Pour la petite histoire, André Turcat, le premier pilote du Concorde en 1969 est le petit-fils de Léon Turcat.

Une réflexion sur « Turcat Méry UG de 1925 »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.