Talbot Lago T23 Baby Coach “Grand Luxe” 1938

Talbot T23 Baby 1938 3c’est en 1934 qu’Anthony Lago reprend la filiale française de Talbot (Sunbeam-Talbot-Darracq de l’autre côté de la Manche).

Il réorganise la gamme et, en 1936, sort un nouveau 6 cylindres monobloc de 3 litres très sportif, la fameuse T120 (et la T150, encore plus sportive, avec culasse hémisphérique, dite Lago Spécial).

En 1936, est issue de la T120 une version 4 litres (3996 cm3) de 23 CV, la T23. C’est le moteur (après le T150) le plus sportif de la gamme! En plus d’être puissant (105 CV à 4000 tr/mn et même 115 CV dans les versions à double carburateurs!), ce moteur est fiable (il tourne sur un vilebrequin à 7 paliers)…

Elle peut ainsi monter à 150 km/h. La transmission se fait bien sûr aux roues arrières par une boite présélective “Wilson” à 4 vitesses.

Talbot T23 Baby 1938 9 Talbot T23 Baby 1938 2

La T23 (comme les T15 de 2,7 litres et T17  de 3 litres) était proposée en 3 châssis: le long “Major” (3.2m), l’utra-long pour les limousines “Master” (3.45m) et le court, le plus sportif, dit “Baby” (2,95m).

Bien que ces châssis étaient livrables nus, l’usine proposait une berline ou un cabriolet 4 places pour les “Major”, une limousine 7 places pour les “Master” ou un Coach et un cabriolet 2 places pour les “Baby”.

La “Baby” pouvait même recevoir la carrosserie “Coach Grand Luxe” des T150 et c’est le cas de celle présentée ici (cette finition plus haut de gamme encore se reconnait à la partie arrière et à l’entourage des vitres).  🙂

Talbot T23 Baby 1938 6 Talbot T23 Baby 1938 4

Le modèle de ’38 se reconnait par rapport à celui de ’39 à sa calandre nettement plus reculée.

Talbot T23 Baby 1938 7 Talbot T23 Baby 1938 5

Aujourd’hui, on dirait que c’est une “GT”!

Talbot T23 Baby 1938 1

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.