Talbot Baby T120 coach de 1938

Talbot Baby 1938 1cette Talbot (châssis n° 91509) mise en vente par Osenat à Epoqu’Auto ne manquait pas d’élégance, y compris de l’intérieur… Estimée entre 50 et 70000€, elle est partie à 59000€

Pour rappel, la T120 (17 cv) est, avec la T150 (23 cv), une des grandes réussites d’Anthony Lago à son arrivée chez Talbot, en 1934 (en fait, quand il reprit la branche française de l’entreprise).

Bien que conservant son image de qualité aux carrosseries classiques, la marque de Suresnes s’oriente ainsi clairement vers plus de sportivité!  Talbot Baby 1938 4

Son moteur, conçu par Walter Becchia, est un 6 cylindres en ligne de 2996 cc (alésage 78mm*course 104;5mm), soupapes en tête inclinées fixées dans les chambres de combustion hémisphériques et ouverts par poussoirs croisés développe 90 cv à 4000 trs/mn et la transmission passe par une boite Wilson pré-sélective (4 vitesses + MA). Ce moteur sera sera produit de 1934 à 1939, sous le nom de T17 après 1936.

Ce coach (je pense en carrosserie usine) est basé sur un châssis court, dit “Baby”, le plus sportif de la gamme (empattement 2950 mm).

Grâce à ce châssis au poids modéré et son excellent moteur, elle peut atteindre environ 150 km/h !

Talbot Baby 1938 2 Talbot Baby 1938 3

Son intérieur en cuir d’autruche est particulièrement luxueux (ce qui va bien avec ce type d’auto qui peut se qualifier de “sport-chic” (photos Osenat car j’ai raté les miennes)

Talbot Baby 1938 5 Talbot Baby 1938 6 Talbot Baby 1938 7

Par ailleurs, une des plus belles oeuvres d’art automobiles de tous les temps est la T150 SS “goutte d’eau” par Figoni-Falaschi

1937-Talbot-Lago-T150SS-by-Figoni-et-Falaschi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.