Austin Seven

L’Austin 7 (seven) est un modèle emblématique de la production britannique.

Construite entre 1922 et 1939, sont succès fut réel puisque plus 290000 voitures ont été produites!

Sur cette voiture, et c’est ce qui fera son succès, tout est petit… Son prix de vente, ses dimensions (1,905 m d’empattement pour des voies de 1,016m), son moteur (747 cc pour la plupart). Néanmoins, les dérivés furent très nombreux…

Evidemment, tout le monde pense aujourd’hui  aux versions sportives et aux “type Ulster” mais, au Grand Prix Retro d’yvois (Carignan), j’ai eu un coup de coeur pour ce “Tourer”…

… qui n’hésita pas à prendre la piste… 😀

 

 

 

 

 

(je trouve que cette auto aurait pu être une alternative à la Salmson de Mr Hulot, elle en a la même poésie… 🙂 )

Austin 7 (seven) “Ulster” de 1930

créée en 1922, l’Austin 7 aura été produite à près de 290000 exemplaires durant sa carrière (jusqu’en 1939).

A son échelle, elle est peut-être à la Grande-Bretagne ce que la Ford T aura été aux Etats-Unis…
Sir Herbert Austin a commencé sa carrière en fabriquant des tondeuses à mouton pour Frederik Wolseley dès leur retour en Angleterre (ils arrivent d’Australie)…

Dès 1896, ils fabriquent des tricycles (licence Léon Bolléée).

En 1905, ils se séparent (Austin dépense beaucoup/trop d’argent dans son  programme sportif) et crée sa propre marque.

Après guerre (la première), sa société est en difficulté et son conseil d’administration lui refuse son nouveau concept de petite voiture, très abordable… Convaincu de son potentiel, il fait quand même l’étude “dans son coin” et la voiture sortira en 1922. Grand bien lui a pris car, ayant investi personnellement pour cette étude, il touche une commission sur chaque voiture vendue et elle fera ainsi sa fortune!

Cette auto sera aussi fabriquée, sous licence, en Allemagne (“Dixi” par BMW), en France (Rosengart LC2), aux EU (Bantam), au Japon (Nissan) et même sir William Lyons aura sa propre version, la Swallow.

Toute petite, son surnom est la “baby Austin”, elle est mue par un moteur 4 cylindres de 747 cc, elle est simple, économique et fiable.

Evidemment, l’engouement pour cette auto se retrouva aussi en compétition, notamment avec le pilote Waite, que ce soit en Angleterre (Hill Climb, Brooklands), Monza en Italie, etc…  ou en Australie pour le “Trophy Ulster” qui donnera son nom a une version sportive à partir de 1928, l’Austin 7 Ulster.

C’est justement une “Ulster” de 1930 qui était présentée au Salon de Reims (Salon Champenois de Vehicules de Collection) 2016.

Cette biplace se caractérise par son échappement à l’extérieur relevé qui se termine en “queue de poisson”, son petit 4 cylindres reçoit une préparation “sport” avec un carburateur à dépression, une culasse préparée et des pistons bombés. Cela permet d’en tirer une quarantaine de chevaux, ce qui est suffisant pour son faible poids, ses freins à câbles sans assistance et ses roues de moto (40*19), son essieu avant est rabaissé pour descendre son centre de gravité.

Celle qui est présentée ici aurait même reçu une préparation (de type vintage) la poussant à 125 CV (pour 400 kg!).

Avec cette Ulster, Austin a brillé dans de nombreuses courses, notamment parce que, n’étant pas chère, des pilotes amateurs (et peu fortunés) ont pu se l’offrir pour courir un peu partout…

et voici le châssis d’une Austin Seven “normale” de 1923 (même si ce n’est une Ulster,  je le mets quand même car c’est un beau document… 😉 )

[themoneytizer id=”4805-10″]

 

Austin Hall Scott Aéro 1911/18

voici encore un “Bitza” vu au VRM 2015.

Cette reconstruction (récente) respecte ce qui aurait pu se faire à l’époque et cet “engin” avait tout à fait sa place sur l’anneau de Montlhéry…

 

 

 

Voici donc la recette:

-vous prenez un châssis d’Austin de 1911,
 

-vous lui ajoutez un moteur d’avion de la Hall Scott Co

(ici un “Big Four” Hall-Scott A-7 de 1918), moteur de 10L qui était donné pour 100 Hp mais qui avait la facheuse tendance à prendre feu en vol…

-Et en mixant le tout avec des une “caisse” d’époque, de la patine “qui va bien”, vous obtenez ceci:

vidéo de cette Austin Hall Scott 1911-1918: