Renault NM 40 CV des records de 1926

bien que Renault ne soit pas ma marque de prédilection, il faut avouer que l’expo de la marque lors du dernier Rétromobile (2016) était particulièrement intéressante… 🙂

Voici donc une des deux autos qui m’ont le plus intéressé, la NM 40CV des records à Montlhéry, en 1926.

Cette voiture est donc tirée des grosses et luxueuses NM 40 Cv, autos qui avaient pour ambition de concurrencer les Rolls-Royce anglaises, Hispano-Suiza françaises ou autres Isotta-Fraschini italiennes… (par exemple…)

Son moteur est un énorme 6 cylindres de 9121 cc qui développe 140 CV, la transmission est à 4 rapports sur les roues arrières. evidemment, les freins à tambours ne sont présents que sur les roues arrières, comme c’était encore courant à l’époque. Cette auto peut atteindre les 200 km/h.

Sa carrosserie est particulièrement effilée (et aérodynamique) et elle est de type “Weymann” pour ne pas être trop lourde (elle pèse tout de même 2 tonnes pour 5.6 m de long et seulement 1,45 m de large!)

Cette voiture battra, en 1926, le record de l’année précédente (record du tour à 178,475 km/h, puis les 24 heures à 141,03 km/h) pour obtenir les records de 50 miles à 190,013 km/h et les 24 heures à 173,649 km/h.

Si le progrès est plus que conséquent sur la moyenne sur 24 heures entre les deux années, c’est surtout que l’équipe de Plessier et Gartfield, les ingénieurs responsables de cette opération, s’est entraînée pour changer les pneus beaucoup rapidement afin de compenser des changements très fréquents.

 

Même si c’est une reconstruction (et elle est bien présentée comme tel), elle représente un événement important de l’histoire de Renault.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.