Principe du moteur « sans soupape » Knight

sans soupapesur cette vidéo, on comprend bien le principe du moteur « sans soupape » à licence Knight.

On voit bien qu’il n’y a pas de soupape (pour l’admission et l’échappement), ni d’arbre à cames (pour faire fonctionner les soupapes…) mais deux « manchons » qui coulissent à l’intérieur du cylindre (‘on les voit s’ouvrir et se refermer, et donc remplacer le rôle des soupapes)

Les moteurs des Voisins ou des Panhard Levassor de l’entre-deux-guerre (entre autres) étaient construits avec ce système car, bien que plus cher à fabriquer et mettre au point, il permettait d’avoir des moteurs beaucoup plus souples et silencieux.

Et, avant de visualiser, voici de quoi réviser un peu… 🙂

G.Voisin aurait aimé retrouver les qualités des moteurs à vapeur, avec leur puissance linéaire, leur silence et leur absence de vibration.

et voici ce que cela peut donner, en marche:

[themoneytizer id= »4805-10″]

 

2 commentaires sur “Principe du moteur « sans soupape » Knight”

  1. Ce type de moteur a été utilisé aussi sur les dernières générations d’avions de chasse de combat à hélice. Moteur Napier Sabre du hawker Tempest

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.