Photo Théo. Schneider 1913 par J.H. Lartigue

Souvent présentée comme la photo d’une Delage au Grand Prix de l’ACF de 1912, cette photo de Jacques-Henri Lartigue représente la Théophile Schneider pilotée par Croquet (et co-pilote Didier) à Amiens en 1913, toujours au Grand prix de l’ACF!

Le photographe avait alors 19 ans et, bien qu’il ait fait un mouvement pour suivre la voiture en prenant la photo, il n’a pas réussi à avoir la voiture en entier d’une part, ou à avoir une photo “droite” d’autre part…

Déçu, il l’a range pour ne la ressortir que 40 ans plus tard…

Elle est depuis classée parmi les photos les plus iconiques et qui représentent le mieux la vitesse, grâce notamment à ses “défauts” (roues et image déformées, voiture qui sort s’échappe du cadre…).

Ceci est dû à l’obturateur à rideau, trop lent pour cette voiture lancée en pleine vitesse (cf. dessins ci-dessous, extrait du dernier Science et Vie Junior)

Pour conclure, c’est Georges Boillot qui remportera ce Grand Prix à bord de sa Peugeot n° 8 devant Jules Goux, en Peugeot lui aussi (n° 14) et qui a aussi droit à sa photo “déformée”…

 

 

 

 

René Croquet et sa Th. Schneider ne finissent que 10° (derrière René Champoiseau dans la Th. Scheider n° 16 qui finit septième et René Thomas dans la Th. Schneider n°20 qui finit neuvième. Fernand Gabriel (Th. Schneider n° 12) abandonne.

5.0
01

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.