“Petite Rosalie” des records 1933

c’est encore au VRM (Vintage revival Montlhéry) de 2017 que cette “Petite Rosalie” (reconstruction puisque Citroën a détruit toutes les originales en son temps…) est venue rendre hommage aux records de 1933…!

 

 

Après avoir battu toute une série de records en partenariat avec les huiles Yacco (qui est passé de Voisin à Citroën comme partenaire) et avec les Rosalie C6 15 CV en 1931 et 1932 (de I à III) ,
 

 

c’est une 4 cylindres 8 CV qui est choisie en 1933 pour battre de nouveaux records. Elle sera donc surnommée “Petite Rosalie” par les pilotes, comme ils avaient surnommé “Rosalie” les 15 CV (et non, ce n’était pas nom officiel chez Citroën!).

A part la carrosserie, sa mécanique est d’origine.

 

C’est sous la direction de César Marchand (de chez Yacco) que se succéderont les pilotes Louis Le Roy de Présalé, Alphonse Vaillant, Robert Bodecot, Raphaël Fortin, Marcel Combettes, Edmond Bertaux et Lucien Marchand du 15 mars et le 17 juillet 1933 presque sans interruption.

Ils battront ainsi (vu la durée, tout était record…):

  • 132 records internationaux de durée (de 2 à 133 jours)
  • 59 records internationaux de distance (de 4000 à 300000 km)
  • 78 records mondiaux de durée ( 55 à 133 jours)
  • 27 records mondiaux de distance (40000 à 300000 km)
  • 93 km/h de moyenne (arrêts compris)

Evidemment, elle servira de support publicitaire par la suite mais elle sera détruite par Citroën (comme toutes les autres)

Il s’agit d’une reconstruction, présentée comme telle qui rappelle bien l’histoire, et de Citroën, et du circuit de Montlhéry… 🙂

et voici une vidéo:

[themoneytizer id=”4805-10″]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.