PANHARD & LEVASSOR Dynamic Coupé de 1936

Panhard Dynamic 7vue au dernier Epoqu’Auto, cette belle Panhard Dynamic Coupé (Major, 4 glaces) de 1936 (Châssis n° 99869) présentait une belle patine, comme je les aime 🙂

Panhard et Levassor Dynamic X76 Coupé Junior - ca 1936 Châssis n° 200204Pour rappel, cette auto est classée Monument Historique! (ce qui a justifié, lors de la vente Baillon de Retromobile, que l’Etat Français a fait jouer son droit de préemption pour la Panhard (Coupé Junior) de 1936, cette dernière devrait rejoindre le Musée de Compiègne…)

La Dynamic est intéressante à bien des niveaux:

Panhard Dynamic 10-son esthétique purement Art-Déco et suivant la mode de l’Aérodynamisme (dessinée par Louis Bionier) lui donne néanmoins un côté un peu guimauve et baroque mais c’est aussi ce qui fait son charme… 😉 De plus, elle est bourrée de détails comme ses custodes à l’avant
(issue de la Panoramique)Panhard Panoramique 2
Panhard Panoramique 1, ses ailes carénées, ses grilles de phares qui reprennent le dessin de la calandre, les plaques symétriques et retro-éclairées à l’arrière (une pour l’immatriculation, l’autre pour les clignotants), les entrées d’air sur le capot, etc… elle mérite d’être admirée longtemps pour tout découvrir et apprécier…

Panhard Dynamic 8 Panhard Dynamic 6 Panhard Dynamic 4 Panhard Dynamic 3

Malheureusement, ce style trop ostentatoire a joué contre elle en cette période de crise et, surtout, de mouvements sociaux (sa clientèle préférant plus de discrétion dans ce contexte)…

Panhard Dynamic 5-la place conducteur est centrée, ce qui permettrait une meilleure visibilité (à tel point que la position de conduite est redevenue classique en 1939!)Panhard Dynamic 11 et de mettre 3 personnes à l’avant (un passager de chaque côté du conducteur)

 

 

-bien qu’elle puisse faire penser à une caisse de (grand) carrossier, sa carrosserie est monocoque et autoporteuse ce qui lui permet d’être plus légère et plus rigide que ses concurrentes (seul Citroën avait déjà adopté cette technique avec sa Traction dès 1934!).

La “carrosserie métallique rigide, indéformable à pavillon blindé” était un argument publicitaire.

Panhard Dynamic 9-son moteur est, dans la tradition de chez Panhard, un 6 cylindres de 2 516 cm3 (75 x 108 mm) développant 75 ch à 3 800tr/mn, “sans soupape”, licence Knight (Gabriel Voisin utilisait aussi cette licence). Ces moteurs sont souples, silencieux et ne vibrent quasiment pas pour plus de confort. Les autos utilisant ce type de moteur se reconnaissaient souvent de loin grâce à leur panache de fumée… 🙂 Elle pouvait atteindre 130 km/h dans un grand confort, du à ses suspensions à barres de torsion (avant et arrière) et en toute sécurité. La publicité parlait d’une ” impression de bien-être et de sécurité résultant d’un ensemble ‘Suspensions-Tenue de Route” sensationnel qui vous libère du sol… et cependant vous y tient attché…“. Ses freins sont hydrauliques.

Les publicités étaient, comme toutes les pub Panhard, dessinées par le talentueux Alex Kow.

DYNAMIC 36 cabriolet pub   Affiche 1937-1 Affiche 1938 DYNAMIC 36 catalogue

Dynamic_tarifToutes versions confondues (des X76 aux X82, et des coupés aux limousines…) , ce sont un peu moins de 2600 voitures qui verront le jour jusqu’en 1940. Elle n’aura donc pas été un succès mais aura quand même marqué l’histoire automobile et elle rappelle que Panhard a toujours été une marque avant-gardiste!panhard1939

 

Etsimée entre 50 et 70000€, elle n’a pas trouvé preneur lors de vente Osenat.

 

Plus d’infos sur les Panhard Dynamic sur ce lien:  http://lautomobileancienne.com/decouverte-panhard-dynamic/

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.