MERCER 1912 Raceabout

C’est encore lors du dernier Rétromobile (2018) que j’ai découvert cette pure sportive qu’est la MERCER “Raceabout” de 1912.

Le nom de Mercer vient de l’endroit où était située l’usine, le comté de Mercer, dans le New Jersey. C’est la famille d’industriels Roebling (qui ont fait fortune notamment dans l’industrie du câble métallique et la construction de ponts dont celui de Brooklyn) et la famille Kuser (qui ont fait fortune avec leurs activités bancaires) qui ont fondé l’Entreprise d’Automobile de Mercer en 1909.

(Pour la “petite histoire”, Washington A. Roebling II, directeur général de Mercer, meurt dans le naufrage du Titanic en 1912)

Ils se mirent à fabriquer des voitures plutôt simples mais très abouties et bien finies et, dès 1910, sort le fameux Type 35 R “Raceabout”! Il s’agit là, probablement, de la toute première vraie voiture de sport américaine! Et quelle voiture de sport!

En 1911, ces Raceabout remportent cinq grandes courses… sur six participations. En 1912, Ralph De Palma établit huit nouveaux records avec un Raceabout à Los Angeles.

Pour résumer, la “Raceabout” est à Mercer ce que la “Bearcat” est à Stutz…! Et la concurrence entre les deux a fait rage sans vraiment réussir à les départager…

Le moteur est un 4 cylindres (2×2) en ligne “T-head” de 4,800 cc pour 55 chevaux à 1650 trs/mn.

La voiture était conçue pour “rouler en toute sécurité” à 70 mph (110 km/h) et faire des pointes à 90 mph (140 km/h)!

Evidemment, il n’y a pas de freins à l’avant mais des tambours à l’arrière et un frein sur la transmission.

Le détail amusant est qu’il n’y a que 2 pédales à “l’intérieur” (si on peut dire), l’embrayage et le frein de transmission. Les freins arrières, “à main” (à côté du levier de vitesses) et l’accélérateur sont à l’extérieur de la voiture…! 🙂

Pour le reste, la voiture est particulièrement épurée, la “carrosserie” se limitant à deux fauteuils, un réservoir et des ailes avant-arrières presque symétriques.

Ah, il y a aussi un pare-brise sous forme d’un simple “monocle” fixé à la colonne de direction…

 

En 1919, la société sera integrée au groupe Locomobile et Crane-Simplex mais disparaîtra en 1925, crise oblige…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.