Lorraine Dietrich B3-6 berline Grummer 1928

cette Lorraine Dietrich B3-6 berline de 1928 était exposée à la rétrospective de la marque à “Auto Moto Classic Metz” de 2018.

En réalité, depuis cette année 1928, Adrien de Turckheim et Charles Nicaise ayant perdu leur procès contre la famille De Dietrich, le marque n’a plus le droit d’utiliser ce nom et s’appelle désormais Lorraine “tout court”.

L’auto représente bien la montée en gamme du modèle depuis ses débuts, où la B3-6 se voulait une 6 cylindres économique et là, où elle a pris de l’embonpoint… Le châssis est plus grand, ce qui permet des carrosseries plus grosses/cossues. 

Son moteur, bien qu’il soit resté fidèle au 15 Cv, 6 cylindres de 3445 cc est plus puissant qu’à ses début. Aussi (je n’ai malheureusement pas de photos de ce moteur), les tiges de culbuteurs ne sont plus visibles. Il développe 75 Cv (au lieu de 40 CV sur les premières) et sa calandre parait désormais énorme!

Enfin, depuis l’année précédente, elle a des roues fils et non plus de type artillerie et elle aurait du avoir des petits phares additionnels qui faisaient partie de l’équipement de série à partir de 1928.

Je pense que la carrosserie de celle-ci est un type “Gloriosa” des Etablissements Grummer (qui appartiennent à la marque et qu’il ne faut pas confondre avec la carrosserie Gaston Grummer) décrite ainsi:

Conduite-intérieur, sur châssis 15 cv, 6 cylindres, Lorraine, long. Bois et tôle. Séparation intérieure, 4 portes, 4 glaces, 6 places dont 2 strapontins face à la route et jointifs.

(photo trouvée dans le livre de Philippe Leroux “De la chrysalide au papillon…, la 15 Cv Lorraine Dietrich.”) 

Sur ces photos ci-dessus (prises lors de son passage à Epinal pour le Rallye des Clubs de Marques en 2017), on voit la différence de taille de la calandre par rapport à sa voisine de 1925…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.