Lombard AL3 de 1928

Lombard AL3 1928 3cette belle Lombard AL3 de 1928 était exposée à Epoqu’auto 2015.

Pour rappel, André Lombard est un “transfuge” de chez Salmson (il était directeur commercial, pilote…), société qu’il a quittée suite à des désaccords avec Emile Petit (directeur technique)…

Il part de chez Salmson en 1923 avec une clause de non-concurrence de 5 ans, ce qui ne l’empêche pas de sortir, sous sa marque éponyme, son premier modèle AL1 dès 1927…!Lombard AL3 1928 9

Pour la conception de ses autos, il s’associe avec l’ingénieur Edmond Vareille (qui se retrouvera associé à Emile Petit pour le projet SEFAC (Société dÉtudes et de Fabrication d’Automobiles de Course) pour concevoir le châssis dès 1935, ce projet de voiture de sport française fut un échec à cause d’une mise au point impossible, faute de moyens…!)

Les Lombard ont obtenu de beaux palmarès en compétition comme une 3ième place aux 24h du Mand de 1928 (catégorie 1100cc)

La société Lombard sera rachetée par BNC en 1929.

Pour revenir à cette auto, c’est une reconstruction basée sur un  châssis/train avant original (châssis n° 385-254 CH), elle est équipée d’un moteur Salmson (n° 240546), 4 cylindres de 1100cc, double ACT, d’un double allumage et d’un compresseur, ce qui lui donne environ 100 CV (!), la boite est aussi une Salmson et le pont provient d’une Alvis.

Elle aurait même eu un moteur 1500 cc Aston Martin dans les années ’50…!

Lombard AL3 1928 6 Lombard AL3 1928 5 Lombard AL3 1928 4 Lombard AL3 1928 2 Lombard AL3 1928 8 Lombard AL3 1928 7

lombarddétails techniques des Lombard de 1928 (moteur Lombard) issus du Fanatique n°166 de juillet 1982:

Lombard AL3 de 1928
5 (100%) 1 vote[s]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.