évolution des calandres de Lorraine Dietrich 1911/1928

voici un petit amusement pour montrer l’évolution des calandres de Lorraine Dietrich… On peut constater que, bien qu’elle s’arrondisse dans la forme, elle garde le « décroché » dans le dessin de l’intérieur (et qui est caractéristique des B3/6…)  🙂

Laisser un commentaireAnnuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Quitter la version mobile
%%footer%%