Delage Type GL 1924, skiff Labourdette

Dans la monde des automobiles avant-guerre, il y a des noms qui font rêver comme Delage chez les constructeurs, ou comme Labourdette chez les carrossiers…

Alors les deux réunis, vous imaginez le plaisir que j’ai eu en découvrant cette auto lors du dernier salon Rétromobile (2018)!

Il s’agit ici d’une Delage GL (châssis n° 15427), c’est à dire un des châssis les plus luxueux de la marque. Il a été construit entre 1924 et 1929.

Il remplace le type CO et laissera sa place aux fameuses D8…

Avec son moteur 6 cylindres de 6 litres (5954 cc) et son arbre-à-cames en tête, conçu par l’ingénieur  Maurice Sainturat (débauché de chez Hotchkiss par Louis Delage), il développe +/- 100 CV. Le type GL (Grand Luxe) donnera aussi le type GLS (Sport, à partir de 1926) avec un châssis plus court et un moteur plus sportif (130 cv). Seuls 180 GL et 20 GLS seront construits sur la période, concurrence (Rolls-Royce, Bentley, Mercédès, Panhard Levassor, etc…) et conjoncture obligent…

 

Il s’agit ici d’une des 6 derniers châssis existants!

Et pour ajouter à l’exclusivité de ce modèle, sa carrosserie est un “Skiff” de chez “Labourdette”. C’est Jean-Henri Labourdette qui a inventé de genre de carrosserie s’inspirant des coques de bateaux, tant esthétiquement que techniquement.

Il en résulte une carrosserie très légère et donc sportive, particulièrement bien finie et utilisant des matériaux précieux (et donc très chères à produire!) et avec une esthétique à couper le souffle!

 

(Cette carrosserie a été inaugurée par le Chevalier René de Knyff sur sa Panhard Levassor X19 dès 1912, cette auto a marqué les esprits!)

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.