Voisin C28 Aérosport… bis

pour faire suite à l’article sur cette sublime Voisin C28 Aérosport de 1935 , la revoici présentée à Rétromobile par l’atelier de restauration de Dominique Tessier (merci pour l’accueil).

Force est de constater qu’elle attire et surprend toujours autant…! 🙂

 

Voici la présentation sur le stand:

Moteur sans soupapes 3,3 I, boite de vitesse Cotal 4 vitesses plus Overdrive, freins hydrauliques, 150 km/h, chassis surbaisse, produite en peu d’exemplaires (14 supposes). Carrosserie en aluminium sur structure bois lamelle collé, toit coulissant entrainé par un moteur à dépression.

Réalisation en 2014 par Carrosserie Dominique Tessier. Lintérieur est en vache naturelle réalisé en collaboration avec Hermes/Paris.

Apres avoir construit près de 10 000 avions, Gabriel VOISIN transforme son usine d’avions en usine d’automobiles.

II concevra avec son équipe, composée des ingénieurs LEFEVRE, ARTAUT et BERNARD, plusieurs dizaines de modèles, du petit 4 cylindres 8 CV au 12 cylindres en V de 28 CV, en passant par les 4 cylindres 18 CV et les 6 cylindres 13, 17 et 33 CV, certaines de ces voitures permirent a la marque de s’approprier 49 records du monde automobiles.

vidéo (datant de 2015)

[themoneytizer id=”4805-10″]

 

Voisin C28 Aérosport 1936

Avec la C28 Aérosport, Gabriel Voisin n’était jamais allé aussi loin….

Peut-être est-elle son baroud d’honneur ou l’aboutissement de ses concepts automobiles…

En tout cas, aussi surprenante et moderne soit-elle, elle est l’évolution logique de tout le travail du constructeur, tant au niveau du châssis (qui annonce les débuts de la monocoque, déjà expérimentée sur la C6 “Laboratoire”), de la caisse en alu, du moteur sans-soupapes ( l’entreprise n’a plus les moyens de concevoir un moteur complètement nouveau!), le style moderne, aérodynamique, inspiré de l’aviation (on dirait un cockpit) et, bien sûr, l’anticonformisme, le tout, annoncé à un prix… stratosphérique!

La reconstruction de cette seconde Aérosport (sur un châssis C28) est le fruit d’une collaboration entre son propriétaire et Dominique Tessier et elle reproduit celle qui était exposée au salon de 1936 (elle est un peu différente de la bleue n°7 d’Antoine Menier, l’avant étant légèrement plus plongeant, par exemple).

Son moteur est un 6 cylindres sans-soupapes de 3,3 L (19 cv), boite “Cotal” électromagnétique (plutôt compliquée à “apprivoiser”…), on est bien dans une Voisin…

 

L’allure de ce coach (4 places) inaugure le style “ponton” (il y a une ligne continue entre les ailes avant et arrière et celles-ci sont intégrées).

La carrosserie (en alu) s’approche du concept de monocoque ou, du moins, peut être considéré comme en étant les prémices puisque les ailes avant et arrière, ainsi que les bas de caisse font partie intégrante du châssis, seul le haut de la caisse est rapporté. (on le voit bien sur les découpe des ailes arrière, au dessus du “cache roue”.


Même s’il semble ne pas y avoir de haubans pour maintenir les ailes avant, il y a l’équivalent caché en dessous (cf. photo).


L’habitacle ressemble à un cockpit d’avion, toujours, comme le veut le style Voisin, le pare-prise est sans montant au dessus, presque “flottant” (comme les essuie-glace) et le toit ouvrant-coulissant est devenu une habitude.

Quant à l’instrumentation, elle est particulièrement complète.

Peut-être la seule entorse à l’esprit de son concepteur, l’intérieur en cuir Hermès se veut trop luxueux et fragile, Gabriel voisin aurait probablement préféré une approche plus fonctionnelle (ceci dit, toute commande spéciale pouvait être envisagée).

On la retrouve à Rétromobile (2017)  avec de nouvelles photos…

[themoneytizer id=”4805-10″]

 

Voisin C28 Aérosport au Mondial de l’Automobile 2014

je ne suis pas allé au Mondial de l’automobile pour découvrir des hybrides de voitures (ou l’inverse), ….. en cela ne me manquait absolument pas… jusqu’à ce que je découvre qu’il y avait une expo intéressante! J’ai donc loupé cette Avions-Voisin C28 Aérosport 🙁

 

Voici néanmoins quelques photos glanées sur le net:

 cette vidéo est sympa pour apprécier ses lignes…

la voici lors de sa sortie en 1937:

son intérieur (j’avoue que je ne connais pas le rapport avec Hermes, je lui préfère les tissus art-déco…) :

 

Voisin C28 4×4?

Quelle est cette incongruité?

Non ce n’est pas la 2cv Voisin (c’est Marc Voisin et non pas Gabriel).

Néanmoins, une Voisin C28 de 1936 en version 4×4 et, qui plus est, cabriolet, existe bien (d’une certaine façon)… En fait, c’en est une fausse, une réplique créee de toute pièce pour un film (Sahara). En plus, Penelope Cruz est à son bord!

Le film est nul, la réplique est improbable mais, au moins, il permet de parler des Voisin et peut-être donne-t-il envie à certains d’en savoir plus…. Ah, tant qu’à être surréaliste, elle appartient au chef des Touareg, dans l’histoire.

La fausse C28 est montée sur un chassis 4×4, elle a un moteur de Jaguar 4.2l, une boite auto de Rover et elle a été vendue par Bonhams (16895€, c’est peut-être la Voisin la moins chère) en 2008 (le film date de 2005 et il est passé hier soir à M6, d’où cet article aujourd’hui…)

 

et voici l’inspiratrice:

c28 Ambassade.