Hotchkiss AM dans « Coco avant Chanel »?

c’est encore la télé qu m’a inspiré cet article.

En effet, en regardant « Coco avant Chanel », on voit Coco Chanel (interprétée par Audrey Tautou…mmmhhh :)) avec son amant, Boy Capel au volant d’une Hotchkiss AM.

C’est surpenant puisque ce dernier est mort en 1919 (dans un accident de voiture) alors que la Hotchkiss AM est sortie en 1922…! (et si je confonds avec une AM2, c’est encore pire car elle est sortie en 1925)

Je ne boude pas mon plaisir de voir cette voiture dans un film mais les metteurs-en-scène devraient se renseigner avant de choisir une voiture dans leurs films et éviter les anachronismes. (ce n’est pas si compliqué, il y a assez de passionnés, de clubs…. qui seraient enchantés de les conseiller)

Enfin, on voit aussi un Bugatti (voiture avec laquelle Boy Capel se tue dans son accident, d’après le film).

Je m’y connais moins mais si c’est une type 35 ou 40 (dans les 2 cas, je ne suis pas sûr), il y aurait encore un anachronisme.

 

Hotchkiss type AD de 1914

Vue à Reims, cette belle (et imposante…) Hotchkiss type AD 20/30Hp (2ème série) de 1914.

Elle a un moteur bi-bloc, 4 cylindres de 5699 cc3 pour 55cv (à 1200 t/mn) et elle est donnée pour 85km/h.

La carrosserie est une limousine par Belvalette.

(j’aime bien les vitres arrondies sur les côtés à l’avant, idée qui sera reprise par Panhard pour la Dynmic en 1936…)

 

 

 

Hotchkiss Type C de 1904

Voici le début des automobiles Hotchkiss:

C’est en 1903 qu’est construit le premier prototype et la commercialisation a commencé dès 1904 avec la type C.

Son moteur est un quatre cylindres de 4l en 2 blocs à soupapes latérales et culasse en T. La transmission (4 vitesses) est à cardan.

Le pont arrière est flottant et sa poussée est reprise par les ressorts, solution appelée d’ailleurs pont Hotchkiss.

Déjà, elle se fait remarquer par la qualité de sa finition. La calandre ronde (qui restera toujours arrondie) donne déjà l’identité de la marque.

Il en reste au moins une de ces Hotchkiss (en Angleterre) qui est restaurée et qui roule (probablement la plus ancienne):

  

Au démarrage:

En route:

Et voici un extrait du Petit Dictionnaire du « Juste Milieu » concernant la Type C.

 

Hotchkiss AM de 1924

  Voici un joli Torpedo AM de 1924. Son heureux propriétaire m’a laissé prendre ces photos (elles sont ratées, je m’en excuse mais cette voiture mérite d’être montrée quand même…).

Cette voiture a de la chance d’être tombée sur lui car elle aura souvent l’occasion de rouler…. 🙂

C’est un 4 cylindres de 2413 cm3 de 12 ch (j’espère ne pas me tromper), ce moteur était réputé increvable. Carburateur Zenith, allumage par magnéto et boite 4 vitesses.

Châssis n° 9.058

A cette époque, la plupart des marques fournissaient ou des voitures de 8 à 10 cv ou des 15 à 20 cv. C’est presque pour combler un vide qu’Hotchkiss prend d’assaut les 12-13 cv avec son modèle baptisé AM et obtiendra un énorme succès commercial. La 12cv Hotchkiss est devenue en très peu de temps une référence. La clientèle, plutôt bourgeoise, aimera surtout sa qualité de construction, son confort et sa discrétion. Le modèle AM sera la voiture phare de la marque de 1923 à 1925 et l’AM2 lui succèdera de 1926 à 1933. C’est au modèle AM que l’on doit le célèbre slogan « la marque du juste milieu » qui ne quittera plus Hotchkiss jusqu’à l’arrêt de la production des voitures de tourisme. Sportivement, le modèle s’est imposé lors de nombreuses épreuves routières en 1924 et 1925.

 

Hotchkiss Monceau à Rétromobile

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce modèle est rare!

En effet, la MONCEAU est le tout dernier modèle de chez Hotchkiss et elle n’a finalement pas été commercialisée (seuls les 2 modèles construits pour le salon de l’auto ont été vendus).

Etant présentée au salon de 1953, disponible, a priori, en 4 et 6 cylindres (13ch et 20 ch), c’est là une 2053 et elle est de 1954.

Il y a aussi eu un Coach (coupé): l’ AGAY

La carrosserie est évidemment de Chapron (et c’est une réussite)

La finition est digne, et de Hotchkiss, et de Chapron au sommet de son art.

vous pouvez la retrouver ici

 

 

Anthéor à Rétromobile

C’est sur le stand du Club Hotchkiss que l’on pouvait admirer ce beau et rare modèle (qui plus est, parfaitement restauré)

L’accueil sur ce stand a été tellement chaleureux que j’en ai oublié de prendre plus de photos…:(

Néanmoins, j’ai bien senti la passion des personnes présentes et une vraie volonté de faire vivre cette marque et de se faire plaisir.

Le modèle Anthéor est carrossé (par Chapron) sur une base d’Anjou, aussi bien en 4 cylindres (1350) qu’en 6 cylindres (2050).

Il s’agissait ici d’une 1350, refaite dans son rouge d’origine. Félicitations à l’heureux propriétaire….

Il aurait été construit 18 Anthéor 1350 et 10 en 2050…. Combien en reste-t-il?

  

De Gaulle avait tout compris (bon, ok, la vanne est moyenne… 🙂 ) quand il a choisi cette voiture (pour traverser Alger et prononcer son fameux discours en 58…)

Hotchkiss AF Limousine de 1920 vendue par Bonhams

Au GrandPalais, j’ai fait un bond dans le passé, au temps où les salons de l’automobile s’y déroulaient…..

La vente Bonhams comportait des modèles très sympas, à côté des plus prestigieux.

Voici donc une Hotchkiss type AF de 1920.

 « Hotchkiss 1920 AF Limousine Carrosserie Carrosserie par Bourgeois et Fils, Paris N ° de châssis. 5359 »

« Livrée neuve en France, cette conduite à droite Hotchkiss AF limousine a été conservée par son deuxième propriétaire pendant 25 ans avant d’être vendu en 1998 à la (troisième) propriétaire actuel, qui avait elle traitée à un «corps off ‘de restauration complète, peu après l’acquisition (en 1998-1999 ). Achevé en deux tons bleu / noir avec intérieur gris d’origine, la voiture est décrit comme généralement en excellent état ​​et offert avec valide sa carte grise française. »

 

 

     

Elle s’est vendue 51750€.

 

Chocolat Menier et Hotchkiss

Juste pour le fun, voici une histoire d’amour entre une voiture et du chocolat: j’ai nommé Hotchkiss et Chocolat Menier.

 

 

 

 Voici donc (et en plus, dessinée par Géo Ham):

 

 

 

 

 il y en une autre (même si je ne suis pas certain à 100% que ce soit une Hotchkiss, ça m’amuse de le croire…)

 

 

 

 

Et là, c’est encore moins sûr:

Quant à celle-ci, ce n’est pas un camion Hotchkiss, c’est écrit dessus…

 

 

Enfin, pour finir, avec de bons yeux, on peut imaginer l’arrivée d’une Hotchkiss et voir la pub Menier sur le côté :

 

 

Antoine Menier préfèrera rouler en Voisin C28 Aerosport:

Hotchkiss à Rétromobile

Je suis en train de prendre du retard pour rédiger mes articles sur Hotchkiss et le regrette… Je ferai, là aussi, un historique et essaierai de faire vivre cette marque au travers de ce blog…

Néanmoins, je signale que le club Hotchkiss sera présent à Rétromobile et que j’ai prévu d’y rencontrer les membres (suite à un contact au tel particulièrement agréable…)

Je pense que c’est à partir de là que la section Hotchkiss de ce blog se développera plus sérieusement…. donc merci de patienter encore un peu 😉

Par ailleurs, si quelqu’un a le livre « Hotchkiss, petit dictionnaire du juste milieu », ça m’intéresse….

 

Quitter la version mobile
%%footer%%