Caractéristiques et désignations des châssis Lorraine Dietrich avant ’14

voici un document intéressant pour mieux comprendre les caractéristiques et les différents modèles des Lorraine Dietrich avant la première guerre mondiale. On peut aussi, indirectement, y découvrir l’histoire de l’entreprise… 🙂

On y comprend la volonté de Lorraine Dietrich à vouloir “sortir” de la licence Turcat-Méry avec l’apparition de modèles dits “Type Lorraine”.

En effet, la rupture entre Adrien de Turckheim et Léon Turcat date de 1908 quand ce dernier a essayé de prendre le contrôle de la société qui devait traverser la crise de 1907-1908 alors qu’elle se remettait à peine de sa séparation avec Eugène De Dietrich…! (au passage, ils ont revendu leurs parts dans Isotta-Fraschini et liquidé l’usine de Birmingham (GB) en 1909.)

Adrien et son frère sauvent l’entreprise et gardent la main en s’associant avec Charles Nicaise qui apporte les fonds nécessaires. C’est donc reparti, mais dans la douleur et il faut créer de nouveaux moteurs plus performants pour rester à la page.

La solution viendra avec l’arrivée de Marius Barbarou, juste avant la guerre et voilà pourquoi, dans ce catalogue (je pense de 1912 ou 1913 mais à confirmer), on voit, bien distingués, deux types de gammes, les “licence Turcat-méry” d’une part et les types “Lorraine”  d’autre part…

et le voici avec des photos de voitures correspondantes (sauf erreur de ma part…) 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.