Austin 7 (seven) “Ulster” de 1930

Austin seven ulster 1930 (4)créée en 1922, l’Austin 7 aura été produite à près de 290000 exemplaires durant sa carrière (jusqu’en 1939).

A son échelle, elle est peut-être à la Grande-Bretagne ce que la Ford T aura été aux Etats-Unis…
Sir Herbert Austin Herbert_Austin_1905a commencé sa carrière en fabriquant des tondeuses à mouton pour Frederik Wolseley dès leur retour en Angleterre (ils arrivent d’Australie)…

Dès 1896, ils fabriquent des tricycles (licence Léon Bolléée).

En 1905, ils se séparent (Austin dépense beaucoup/trop d’argent dans son  programme sportif) et crée sa propre marque.

Après guerre (la première), sa société est en difficulté et son conseil d’administration lui refuse son nouveau concept de petite voiture, très abordable… Herbert Austin driving and Austin SevenConvaincu de son potentiel, il fait quand même l’étude “dans son coin” et la voiture sortira en 1922. Grand bien lui a pris car, ayant investi personnellement pour cette étude, il touche une commission sur chaque voiture vendue et elle fera ainsi sa fortune!

Cette auto sera aussi fabriquée, sous licence, en Allemagne (“Dixi” par BMW), en France (Rosengart LC2), aux EU (Bantam), au Japon (Nissan) et même sir William Lyons aura sa propre version, la Swallow.

austin 7 pubToute petite, son surnom est la “baby Austin”, elle est mue par un moteur 4 cylindres de 747 cc, elle est simple, économique et fiable.

Evidemment, l’engouement pour cette auto se retrouva aussi en compétition, notamment avec le pilote Waite, que ce soit en Angleterre (Hill Climb, Brooklands), Monza en Italie, etc…  ou en Australie pour le “Trophy Ulster” qui donnera son nom a une version sportive à partir de 1928, l’Austin 7 Ulster.

Austin seven ulster 1930 (6)C’est justement une “Ulster” de 1930 qui était présentée au Salon de Reims (Salon Champenois de Vehicules de Collection) 2016.

Cette biplace se caractérise par son échappement à l’extérieur relevé qui se termine en “queue de poisson”, son petit 4 cylindres reçoit une préparation “sport” avec un carburateur à dépression, une culasse préparée et des pistons bombés. Cela permet d’en tirer une quarantaine de chevaux, ce qui est suffisant pour son faible poids, ses freins à câbles sans assistance et ses roues de moto (40*19), son essieu avant est rabaissé pour descendre son centre de gravité.

Celle qui est présentée ici aurait même reçu une préparation (de type vintage) la poussant à 125 CV (pour 400 kg!).

Avec cette Ulster, Austin a brillé dans de nombreuses courses, notamment parce que, n’étant pas chère, des pilotes amateurs (et peu fortunés) ont pu se l’offrir pour courir un peu partout…

Austin seven ulster 1930 (5) Austin seven ulster 1930 (3) Austin seven ulster 1930 (4) Austin seven ulster 1930 (2) Austin 7 uslter dessin Austin 7 Ulster winner of 1930 500 Mile Race, Brooklands

et voici le châssis d’une Austin Seven “normale” de 1923 (même si ce n’est une Ulster,  je le mets quand même car c’est un beau document… 😉 )
Austin 7 de 1923

[themoneytizer id=”4805-10″]

 

Austin 7 (seven) “Ulster” de 1930
5 (100%) 1 vote[s]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.