“A pied, à cheval et en voiture”

à pied... (Copier)juste pour le plaisir, un extrait de ce film qui retrace (avec humour) l’époque après guerre où les plus belles voitures françaises de la période précédente étaient délaissées….

Plus personne ne voulait de Bugatti (ou autre…) et les collectionneurs n’avaient pas encore commencé à “sévir”….

Dommage qu’il n’y ai pas eu de passionnés de “youngtimers” à cette époque, ils auraient surement sauvé bon nombre de Bugatti, Voisin, Lorraine-Dietrich, Salmson, Hotchkiss, Delahaye Delage, Talbot….

C’est chez “au roi de l’occasion” que l’on voit une Bugatti censée “flotter”, qui n’est pas “amphibie” mais Darry Cowl ne sait pas “en quoi elle est faite”…!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.