100 ans du Grand Prix Automobile de Lyon

ce week-end a lieu, à Lyon, le centenaire de cette course mythique. Bien que la guerre n’ait pas encore été déclarée, elle a bien eu lieu sur la piste… surtout entre Peugeot et Mercedes!
Les différents pays étaient ainsi représentés:
– pour la France: Delage, Peugeot et Schneider (ces voitures étaient bleues)
– pour l’Allemagne: Opel et Mercedes (blanches)
– pour l’Angleterre: Vauxhall et Sunbeam (elles étaient vertes)
– pour L’Italie: Flat, Nazzaro et une Aquila (rouges)
– pour la Belgique: Nagant
– pour la Suisse: Piccard-Pictet (Pic-Pic) .
Bien que Georges Boillot, à bord de sa Peugeot (qui, pour la première fois avait des freins à l’avant!) mène une bonne partie de la course, il se fait doubler par les Mercedes 115HP qui finissent aux 3 premières places (la Peugeot, en piteux état, finit quatrième à cause, entre autre, de ses problèmes de pneus).

Pour ce week-end, aucune approche belliqueuse, évidemment, mais un hommage à ces courses qui font partie de l’histoire. (celle de 1914, mais aussi celle de 1924 ( c’est Campari qui gagne en Alfa Roméo devant la Delage française) et celle de 1947 (Talbot prend les 1ère et 3ème places à l’arrivée et c’est une Maserati qui se place entre les deux).

Retrospective du 1er mai  et Grand Prix de Lyon

Merci à Jean-Yves Dubost pour ces photos de la première journée 😉

et une très belle Lorraine-Dietrich avec sa Croix de Lorraine (CFO de 1908?) derrière une Simplex

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.