Lion Peugeot « VA » 1906

Lion-Peugeot-1906-3-Copier-300x200 Lion Peugeot "VA" 1906 Divers Cette Lion Peugeot (présentée à Epoqu’auto 2016 par L’aventure Peugeot) est un peu la « voiture des cousins »… En effet, quand Armand Peugeot crée  la« Société anonyme des automobiles Peugeot » en 1896, il se sépare de son cousin, Eugène et de « Les Fils de Peugeot Frères ».

Néanmoins, les fils d’Eugène décident aussi de lancer leur propre marque automobile, ce sera « Lion Peugeot » en 1906. Ces voiturettes ne concurrencent pas les autos des « cousins » et sont même fabriquées avec l’accord d’Armand (contre un dédommagement financier…). En 1910, les deux entités fusionneront en « Société anonyme des automobiles et cycles Peugeot » .

De 1906 à 1913, les Lion Peugeot, légères et plutôt performantes pour l’époque, seront produites à 7 800 unités dont 1000 versions « VA ».

Elle avait été dessinée par le chef du bureau d’étude, l’ingénieur Kuntz, secondé par Michaux, transfuge des  » Automobiles Peugeot « .
La première Lion Type VA était proposée en voiturette biplace ou tonneau phaéton à quatre places sur un châssis de 2000 mm d’empattement et équipé d’un moteur monocylindre de 785 cm3. Lion-Peugeot-1906-4-Copier-300x200 Lion Peugeot "VA" 1906 Divers
Lancé peu après le VA, le VC avait un empattement légèrement plus long avec un moteur plus gros, de 1045 cm3. Ces voitures furent construites à 1000 exemplaires dans l’usine de Beaulieu de 1906 à 1908.
Au salon de l’automobile de 1906, les deux stands  » Automobiles Peugeot  » et  » les fils de Peugeot frères  » étaient pareillement aménagés et ils ne se faisaient pas concurrence. Chez Automobiles Peugeot, on fabriquait des automobiles de 15 à 50 cv. Les  » Fils de Peugeot Frères  » se spécialisaient dans des voitures plus populaires et, à la mort de leur père Eugène, ils amorcèrent un rapprochement avec leur oncle Armand.
En 1908, aux Lion Type VA et VC, s’ajoutait le type VY de 12 cv, construit à 142 exemplaires entre 1908 et 1909.
Le succès de la Lion était du en partie aux victoires obtenues en 1907 comme la très probante  » Coupe de Voiturettes « .
En 1908, l’équipe Lion Peugeot s’adjugea des victoires à Nice, en Sicile, en Espagne et une 3eme place au grand Prix de l’A.C.F. avec Jules Goux et Georges Boillot. (extrait d’une vente Artcurial)

Lion-Peugeot-1906-1-Copier-300x200 Lion Peugeot "VA" 1906 Divers Cette Lion est dotée d’un moteur monocylindre de 785 cms, d’un embrayage à cône et d’une boîte de vitesses à 4 rapports. La transmission par chaînes entraîne les roues arrière. La direction est à vis et les freins, à tambours, agissent sur les roues arrière. La suspension comporte des amortisseurs à friction. Suivant la démultiplication adoptée, la vitesse maxi peut varier de 27 à 42 km/h.

pinit_fg_en_rect_red_28 Lion Peugeot "VA" 1906 Divers

Vous avez aimé cet article? Merci de le partager en cliquant ci-dessous!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :