Hotchkiss AM2 1930 « sortie de grange »

1904-Hotchkiss-20-hp-four-cylinder-in-the-1906-Targa-Florio-300x255 Hotchkiss AM2 1930 "sortie de grange" Hotchkiss AM2 de 1930 C’est Benjamin Berkeley Hotchkiss qui crée la société éponyme en Amérique et qui débarque en France dès 1870 pour mettre en place une filiale de sa société d’armes à feu.
Dès 1902, Hotchkiss commence à sous-traiter des pièces pour l’automobile (Panhard et Levassor puis de Dietrich, de Dion-Bouton, C.G.V.). Fort de cette expérience, elle commence à construire ses propres automobiles à partir de 1904 avec les types A, C et D (70,18 et 35 HP) puis se concentre sur 2 modèles, une 6 cylindres (20/30HP) et une 4 cylindres (18/22HP) avant la 1ère guerre mondiale.

Reclame-automobiles-Hotchkiss-198x300 Hotchkiss AM2 1930 "sortie de grange" Hotchkiss AM2 de 1930 C’est en 1923 que sort l’AM (4 cylindres) qui deviendra l’AM2 en 1925 avec un moteur plus moderne et adoptera le slogan « la voiture du juste milieu ».La qualité de fabrication fait qu’elle n’a de « juste milieu » que le prix et plaira beaucoup à une clientèle bourgeoise adepte de discrétion classique, de qualité et de performance. D’ailleurs, Hotchkiss se relance dans la compétition avec ces modèles (c’est la marque française ayant obtenu le plus de succès dans le rallye de Monte-Carlo avec les victoires de 1932, 1933, 1934, 1939, 1949, 1950). 1933-Hotchkiss-229x300 Hotchkiss AM2 1930 "sortie de grange" Hotchkiss AM2 de 1930
En 1929 sort un modèle équipé d’un 6 cylindres de 3 litres, le type AM 80, il battra 46 records de vitesse sur l’anneau de Monlhéry et confirmera ainsi la réputation de performance et de fiabilité chère à la marque du « juste milieu ».
Après la guerre Hotchkiss ne peut fabriquer que des camions léger et quelques voitures particulières pour l’exportation. En 1948 les anciens châssis sont remis au goût du jour et Hotchkiss retrouve une partie de sa clientèle avec le modèle « Artois ». Une nouvelle voiture est conçue avec Jean-Albert Grégoire, c’est une traction avant 2l faisant largement appel dans sa construction à l’aluminium.
En 1951 apparait une nouvelle gamme avec les « Anjou », toujours issue des mécaniques des AM 80 13 et 20 CV. La production des Hotchkiss-Grégoire est arrêtée en 1951 (trop chères pour bien se vendre) et celle des Anjou en 1953 (techniquement dépassées). La marque continue à fabriquer des utilitaires jusqu’en 1969 et fabriquera des « jeep » jusqu’en 1966.

Celle qui est présentée ici est une AM2 de 1930

10603987_934341713246603_4063711401575200569_o-Copier-300x225 Hotchkiss AM2 1930 "sortie de grange" Hotchkiss AM2 de 1930  (vendue neuve en 1930 au Donjon dans l’Allier, cf. document de propriété d’origine).

C’est une très belle sortie de grange et son état est en rapport avec sa qualité de fabrication digne de la marque et de sa réputation.

IMG_4904-Copier-300x188 Hotchkiss AM2 1930 "sortie de grange" Hotchkiss AM2 de 1930 IMG_4915-Copier-300x225 Hotchkiss AM2 1930 "sortie de grange" Hotchkiss AM2 de 1930 IMG_4918-Copier-225x300 Hotchkiss AM2 1930 "sortie de grange" Hotchkiss AM2 de 1930 IMG_4924-Copier-300x225 Hotchkiss AM2 1930 "sortie de grange" Hotchkiss AM2 de 1930 IMG_4920-Copier-225x300 Hotchkiss AM2 1930 "sortie de grange" Hotchkiss AM2 de 1930 IMG_4909-Copier-300x225 Hotchkiss AM2 1930 "sortie de grange" Hotchkiss AM2 de 1930 cert-Hotchkiss-Copier-220x300 Hotchkiss AM2 1930 "sortie de grange" Hotchkiss AM2 de 1930

Prix: vendue

Vous avez aimé cet article? Merci de le partager en cliquant ci-dessous!
Tags: , , ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :