Georges Irat, voiture de l’élite

renevincentirat-207x300 Georges Irat, voiture de l'élite Divers Georges Irat crée sa marque automobile en 1921 en rachetant Majola (qui continuera d’exister jusqu’en 1928) et en faisant appel à un ancien ingénieur de chez Delage (Maurice Gaultier).majola-227x300 Georges Irat, voiture de l'élite Divers

C’est ainsi que sort une 2 Litres (11 Cv, 4 cylindres pour 40 Cv), la 4A. Cette voiture, très aboutie, se positionne d’emblée sur le créneau du luxe et de la sportivité!

 

 

 

GI1-300x200 Georges Irat, voiture de l'élite Divers GI-300x132 Georges Irat, voiture de l'élite Divers

Voici une très belle 4A de 1926 dont le propriétaire a eu l’excellente idée de sauvegarder la sublime patine (vue au VRM 2015):
Georges-Irat-4A6-Torpedo-Sport-de-1926-2-300x215 Georges Irat, voiture de l'élite Divers

georgesirat24hmans1923-300x202 Georges Irat, voiture de l'élite Divers Cette image a été justifiée par les participations à de nombreuses compétitions… (que ce soit les 24 heures du Mans dès la première édition en 1923, les 24 heures de Belgique, la Coupe Casablanca-Tunis, louest-eclair-02051925-300x169 Georges Irat, voiture de l'élite Divers Grand Prix San Sebastian, Grand Prix Guipuzcoa, Grand Prix du Maroc, Bol d’Or, Routes Pavées du Nord, Toul-Nancy… principalement avec son pilote attitré, Maurice Rost) et particulièrement bien relayée par les (sublimes) affiches publicitaires de  René Vincent.

GI3-300x184 Georges Irat, voiture de l'élite Divers GI2-300x199 Georges Irat, voiture de l'élite Divers GI4-300x199 Georges Irat, voiture de l'élite Divers GI5-300x203 Georges Irat, voiture de l'élite Divers

A partir de 1927, la marque continue sa montée en gamme avec un 6 cylindres et même un 8 en ligne (Lycoming) mais la crise passe par là, les voitures haut de gamme ne se vendent plus et Georges Irat arrive à sauver son entreprise en s’associant avec Godefroy et Lévêque (moteurs RUBY) et lance un tout nouveau Roadster à traction avant (et, bien sûr, un moteur Ruby) en 1935 (et jusqu’en 1939 avec ses différentes évolutions 5 et 6 cv, types MM, MDS, MDU, ODU et la dernière OLC avec l’adoption du 11Cv Citroën). Bien que sous-motorisées, ces jolies autos connaissent un certain succès (environ 600 voitures construites en tout).

Un cabriolet en attente de restauration:
Georges-Irat-300x202 Georges Irat, voiture de l'élite Divers

Vue au VRM 2015, en pleine action: 🙂
DSCF2954-G-Irat-Salmson-300x201 Georges Irat, voiture de l'élite Divers DSCF2953-G-Irat-Salmson-300x204 Georges Irat, voiture de l'élite Divers

et encore une pub (j’adore les « GI » à la place des points…!):

Georges-Irat-pub-vogue-216x300 Georges Irat, voiture de l'élite Divers

pinit_fg_en_rect_red_28 Georges Irat, voiture de l'élite Divers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *