FIAT S76 « Bête de Turin » (1911)

FIAT-S76-300HP-record-de-1911-14-300x200 FIAT S76 "Bête de Turin" (1911) Divers et hop, encore un article sur cette fabuleuse auto qu’est la FIAT S76 des records de 1911… 🙂 (conçu pour battre le record du monde de vitesse, détenu par la « Blitzen-Benz ».)

C’est lors du dernier Rétromobile que j’ai pu la découvrir « en vrai », et, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle tient ses promesses pour le côté impressionnant et bruyant!

fiat-300hp-moteur-300x201 FIAT S76 "Bête de Turin" (1911) Divers FIAT_F76-époque-300x178 FIAT S76 "Bête de Turin" (1911) Divers

FIAT-S76-300HP-record-de-1911-1-300x200 FIAT S76 "Bête de Turin" (1911) Divers A l’arrêt, déjà, son énorme moteur (issu d’un moteur de dirigeable) arrive quasiment à 1.5 m de haut alors qu’elle mesure 3,75 m de long pour 1,3 m de large…FIAT-S76-300HP-record-de-1911-2-300x200 FIAT S76 "Bête de Turin" (1911) Divers Cette auto n’est quasiment qu’un « moteur sur roue » !

Et quel moteur!

Un 4 cylindres bi-bloc (2 fois 2 cylindres) de 28353 cc (alésage/course de 190 x 250 mm) et, chose rare à cette époque, 4 soupapes par cylindre, 3 bougies/cylindre, magnéto à basse tension, développant environ 290 cv à 1900 tr/mn… le couple doit être titanesque (d’ailleurs, on voit sur la vidéo ci-dessous qu’elle ne demande qu’à arracher la route à la moindre accélération et que son pilote n’a pas la tâche facile pour la contrôler au milieu de la foule lors de sa démonstration. En tout cas, merci à eux pour ce spectacle!). Fiat-Drawing-300x178 FIAT S76 "Bête de Turin" (1911) Divers La transmission (boite 4 vitesses manuelles) se fait par chaîne, son essieux est rigides avec des ressorts à lames semi-elliptiques à chaque extrémité. Evidemment, pour freiner un tel monstre, il n’y a pas de frein à l’avant (à pédale sur la transmission et à main sur les roues arrières) comme le veut l’époque! Son poids est 1600 kg à vide.

FIAT-S76-300HP-record-de-1911-18-300x200 FIAT S76 "Bête de Turin" (1911) Divers FIAT-S76-300HP-record-de-1911-17-300x200 FIAT S76 "Bête de Turin" (1911) Divers

Quant au bruit, il est inutile de faire un grand discours, voici un échantillon 🙂 :

fiat-300hp-record-300x192 FIAT S76 "Bête de Turin" (1911) Divers Et pour les records, malgré ses performances, elle n’en homologuera aucun. Pour commencer, Felice Nazzaro, après un essai, refuse de la piloter, la jugeant trop dangereuse et incontrôlable. Pietro Bordino passe les 200 km/k à Broocklands mais n’ira pas plus loin après une grosse frayeur sur la plage de Saltburn-by-the-Sea (en 1911).

Un prince russe, Boris Soukhanov, la rachète et lui fait prendre le volant par notre Arthur Duray national. Il atteint 225 km/h à Ostende, pousse une pointe à 290 kml/h à Long Island et bat le record du monde du kilomètre lancé à 217,4 km/h en 1912. Rien ne sera homologué!

FIAT-S76-300HP-record-de-1911-16-300x200 FIAT S76 "Bête de Turin" (1911) Divers FIAT-S76-300HP-record-de-1911-15-300x200 FIAT S76 "Bête de Turin" (1911) Divers FIAT-S76-300HP-record-de-1911-13-300x200 FIAT S76 "Bête de Turin" (1911) Divers FIAT-S76-300HP-record-de-1911-11-300x200 FIAT S76 "Bête de Turin" (1911) Divers

Redécouverte en 2003, elle a été reconstruite restaurée, le légende peut revivre…

FIAT-S76-300HP-record-de-1911-10-300x200 FIAT S76 "Bête de Turin" (1911) Divers FIAT-S76-300HP-record-de-1911-9-300x200 FIAT S76 "Bête de Turin" (1911) Divers FIAT-S76-300HP-record-de-1911-8-300x200 FIAT S76 "Bête de Turin" (1911) Divers FIAT-S76-300HP-record-de-1911-7-300x200 FIAT S76 "Bête de Turin" (1911) Divers FIAT-S76-300HP-record-de-1911-4-300x200 FIAT S76 "Bête de Turin" (1911) Divers FIAT-S76-300HP-record-de-1911-6-300x200 FIAT S76 "Bête de Turin" (1911) Divers FIAT-S76-300HP-record-de-1911-5-300x200 FIAT S76 "Bête de Turin" (1911) Divers FIAT-S76-300HP-record-de-1911-3-300x200 FIAT S76 "Bête de Turin" (1911) Divers FIAT-S76-300HP-record-de-1911-19 FIAT S76 "Bête de Turin" (1911) Divers  fiat-record-dessin-300x210 FIAT S76 "Bête de Turin" (1911) Divers

Pour les amateurs de « monstres », on pouvait aussi découvrir cette Darracq V8 de 1905 à ce même Rétromobile.

Vous avez aimé cet article? Merci de le partager en cliquant ci-dessous!

2 commentaires

  • Luca dit :

    C’est un dommage que la FIAT S76 Nº1 a été mis au rebut. La nº1 était un peu différent, avec un collecteur d’échappement et un chapeau différent.

    • Jean-Noël Rossignol dit :

      Elle a été détruite pendant la première guerre, en effet, car FIAT ne voulait pas se faire voler sa technologie… mais, en éternel optimiste, je me dis que c’est quand même génial que 50% de la production de ce modèle ait été sauvée… 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :