Delage D8-120 Cabriolet par Vanvooren 1938

Delage-D8-cabrio-Vanvooren-1938-1-300x200 Delage D8-120 Cabriolet par Vanvooren 1938 Divers vue à Rétromobile 2016, ce sublime et imposant cabriolet Delage D8 était exposé par le club « Les Amis de Delage ».

Ce cabriolet a été carrossé par Vanvooren en 1938 pour le Shah Aga Khan III.

Pour rappel, Vanvooren (1911-1950) était un carrossier français, situé à Courbevoie en région parisienne (la salle d’expo, quant à elle, était au 33, rue Marbeuf, Parie 8°). Carrossier haut de gamme, il s’est développé avec la licence Weymann (carrosseries souples) à partir de 1924, c’est à dire après que l’affaire ait été reprise (en 1919) par Marius Daste, le directeur technique (quand son patron, Achille Vanvooren prit sa retraite). En 1929, il continue ses avancées avec un brevet qui permet de fixer la carrosserie au châssis par des « silenblocs » en caoutchouc (de marque Repusseau et Cie) qui limitait considérablement les bruits et craquements.Vanvooren-1937-300x150 Delage D8-120 Cabriolet par Vanvooren 1938 Divers

La qualité du travail et la proximité géographique font qu’ils ont beaucoup collaboré avec Hispano-Suiza et, quand MJ Daste quittera Vanvooren pour rejoindre Hispano-Suiza en 1932, cette collaboration ne fera que s’emplifier…!

Par ailleurs, l’amitié entre le nouveau responsable de Vanvooren, Robert de Prandières et Dominique Lamberjack, l’agent parisien de Bugatti, fait que le carrossier travaillera aussi beaucoup pour cette marque, entre autres…

Pour finir avec ses collaborations les plus marquantes, on peut citer Rolls-Royce (et Bentley). Il faut préciser que Walter Sleator, l’importateur de la marque britannique pour la France avait été responsable du show-room parisien du carrossier…, ce qui fait que la plupart châssis importés passaient par Vanvooren! Une des spécialités, pour les berlines,  étaient les portes antagonistes, sans montant central (comme sur les Salmson S4-61 ou S4-E et les Facel Vega Excellences 🙂 ). Là encore, la qualité était telle que le carrossier a aidé son homologue anglais, Park Ward, à mettre en place des méthodes de travail!

Après avoir été bombardé, l’entreprise, comme d’autres, ne survivra pas après la guerre et s’éteindra en 1950.

Evidemment, ils se seront occupés d’autres châssis comme Delahaye, Alfa Roméo, Mercedes et…, bien sûr, Delage, comme cette D8.

d8-120-300x169 Delage D8-120 Cabriolet par Vanvooren 1938 Divers Cette Delage D8-120 (27 CV, 8 cylindres, 4744 cc, boite 4 vitesses Cotal et 115 cv à 4200 trs/mn pour 160 km/h de vitesse en pointe) est un cabriolet dont la finition est digne de sa réputation. Comme la plupart des cabriolets Vanvooren, il est élégant et la ligne est équilibrée (on ne se rend pas compte sur les photos mais l’auto est énorme…!).

Delage-D8-cabrio-Vanvooren-1938-2-300x200 Delage D8-120 Cabriolet par Vanvooren 1938 Divers Delage-D8-cabrio-Vanvooren-1938-3-300x200 Delage D8-120 Cabriolet par Vanvooren 1938 Divers Delage-D8-cabrio-Vanvooren-1938-4-300x200 Delage D8-120 Cabriolet par Vanvooren 1938 Divers Delage-D8-cabrio-Vanvooren-1938-5-300x200 Delage D8-120 Cabriolet par Vanvooren 1938 Divers

Voici 2 fiches sur les D8-120 (moteur 8 cylindres Delage sur châssis Delahaye, la première fiche montrant une sublime carrosserie Letourneur et Marchand).

delage-d8-fiche-2-1024x708 Delage D8-120 Cabriolet par Vanvooren 1938 Divers delage-d8-120-fiche-1-300x300 Delage D8-120 Cabriolet par Vanvooren 1938 Divers delage-d8-120-fiche-2-300x300 Delage D8-120 Cabriolet par Vanvooren 1938 Divers

d8120-van-vooren-300x200 Delage D8-120 Cabriolet par Vanvooren 1938 Divers

5857583569_30294e3844_z-235x300 Delage D8-120 Cabriolet par Vanvooren 1938 Divers delage-la-femme-sa-voiture-225x300 Delage D8-120 Cabriolet par Vanvooren 1938 Divers

Vous avez aimé cet article? Merci de le partager en cliquant ci-dessous!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :