Catalogue Lorraine Dietrich de 1924

photo-1-221x300 Catalogue Lorraine Dietrich de 1924 Catalogue de 1924 Lorraine Dietrich  Voici le catalogue de 1924 qui présente les modèles 12hp (4 cylindres), 15hp (6 cylindres) et 30hp (6 cylindres en 2 groupes de 3)

C’est amusant car ce catalogue commence par expliquer qu’il n’y a rien de nouveau et le justifie par l’excellence de la gamme …. Néanmoins, les freins avant apparaissent, ce qui n’est pas négligeable!

On constate qu’à cette époque, les chassis se vendent encore seuls avec la possibilité de les faire carrosser dans l’atelier de son choix (ou avec une carrosserie « usine », torpédo, conduite intérieur ou limousine)

Pour rappel, c’est en 1924 que Lorraine Dietrich commence à briller aux courses des 24h du Mans.

 

photo-2-300x295 Catalogue Lorraine Dietrich de 1924 Catalogue de 1924 Lorraine Dietrich photo-3-290x300 Catalogue Lorraine Dietrich de 1924 Catalogue de 1924 Lorraine Dietrich

et voici le catalogue en entier:

nouveau-document_1-195x300 Catalogue Lorraine Dietrich de 1924 Catalogue de 1924 Lorraine Dietrich nouveau-document_2-190x300 Catalogue Lorraine Dietrich de 1924 Catalogue de 1924 Lorraine Dietrich nouveau-document_3-188x300 Catalogue Lorraine Dietrich de 1924 Catalogue de 1924 Lorraine Dietrich nouveau-document_5-191x300 Catalogue Lorraine Dietrich de 1924 Catalogue de 1924 Lorraine Dietrich nouveau-document_4-191x300 Catalogue Lorraine Dietrich de 1924 Catalogue de 1924 Lorraine Dietrich nouveau-document_6-191x300 Catalogue Lorraine Dietrich de 1924 Catalogue de 1924 Lorraine Dietrich nouveau-document_7-197x300 Catalogue Lorraine Dietrich de 1924 Catalogue de 1924 Lorraine Dietrich nouveau-document_8-195x300 Catalogue Lorraine Dietrich de 1924 Catalogue de 1924 Lorraine Dietrich nouveau-document_9-188x300 Catalogue Lorraine Dietrich de 1924 Catalogue de 1924 Lorraine Dietrich nouveau-document_10-188x300 Catalogue Lorraine Dietrich de 1924 Catalogue de 1924 Lorraine Dietrich nouveau-document_11-191x300 Catalogue Lorraine Dietrich de 1924 Catalogue de 1924 Lorraine Dietrich nouveau-document_12-195x300 Catalogue Lorraine Dietrich de 1924 Catalogue de 1924 Lorraine Dietrich nouveau-document_13-195x300 Catalogue Lorraine Dietrich de 1924 Catalogue de 1924 Lorraine Dietrich nouveau-document_14-191x300 Catalogue Lorraine Dietrich de 1924 Catalogue de 1924 Lorraine Dietrich nouveau-document_15-193x300 Catalogue Lorraine Dietrich de 1924 Catalogue de 1924 Lorraine Dietrich nouveau-document_16-191x300 Catalogue Lorraine Dietrich de 1924 Catalogue de 1924 Lorraine Dietrich nouveau-document_17-191x300 Catalogue Lorraine Dietrich de 1924 Catalogue de 1924 Lorraine Dietrich nouveau-document_18-195x300 Catalogue Lorraine Dietrich de 1924 Catalogue de 1924 Lorraine Dietrich nouveau-document_19-197x300 Catalogue Lorraine Dietrich de 1924 Catalogue de 1924 Lorraine Dietrich

Si vous avez des documents et que vous souhaitez les partager, je les accueillerai avec un grand plaisir 🙂

pinit_fg_en_rect_red_28 Catalogue Lorraine Dietrich de 1924 Catalogue de 1924 Lorraine Dietrich

2 commentaires sur “Catalogue Lorraine Dietrich de 1924”

  1. Bonjour,
    Je suis le mari de la petite fille du carrossier Marcel Pourtout.
    J’ai cru comprendre que Pourtout avait carrossé en 1935 une Lorraine 3,5L qui a couru au Mans.
    Avez-vous des informations sur cette voiture et éventuellement une confirmation que c’est bien Pourtout qui l’a carrossé?
    Par avance, merci
    Cordialement
    Bruno

    1. bonjour et merci pour votre question.
      Je peux vous dire que l’entreprise Pourtout a bien carrossé des Lorraine Dietrich.
      Néanmoins, Lorraine Dietrich a arrété la compétition après son triomphe aux 24 heures du Mans de 1926 (les 3 premières places) et n’a donc pas couru en 1935 (la construction de « Lorraine » allait d’ailleurs s’arrêter en 1935…)
      Ceci dit, il y a eu des Lorraine « Type » Le Mans fabriquées par la suite (une très belle, carrossée par Gangloff, est même présentée sur ce blog).
      Pourtout est principalement connu pour avoir travaillé sur des Peugeot, et notamment les « Eclipses », des coupés avec un toit en dur retractable et sur les sublimes « Darl’Mat » (Concessionnaire Peugeot qui les a fait réaliser sur des dessins de Georges Paulin)…. pour faire très court car cela trop réducteur…
      J’essaierai de faire un article sur ce sujet à l’occasion et n’hésitez pas partager des documents si vous en avez encore, ce serait passionnant 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.