Alfa Roméo 6C Coupé Competizione de 1948

Alfa-Roméo-6C2500-Competizione-1948-1-300x200 Alfa Roméo 6C Coupé Competizione  de 1948 Divers sur ce blog, je ne parle que très rarement d’automobiles d’après guerre (la deuxième!). Non pas qu’elles ne m’intéressent pas mais je suis naturellement plus attiré par les « entre-deux-guerres » d’une part, et de nombreux sites ou blogs parlent des autos ’50, ’60, ’70 très bien donc j’estime qu’il est inutile d’en être un de plus, d’autre part… 🙂

Néanmoins, voici une exception avec cette Alfa Romeo 6C 2500 « Coupé Competizione » de 1948 vue à Rétromobile (châssis 920002) qui m’a particulièrement marqué au dernier Rétromobile.

Alfa-Roméo-6C2500-Competizione-1948-7-300x200 Alfa Roméo 6C Coupé Competizione  de 1948 Divers Alfa-Roméo-6C2500-Competizione-1948-6-300x200 Alfa Roméo 6C Coupé Competizione  de 1948 Divers

Alfa-Roméo-6C2500-Competizione-1948-300x200 Alfa Roméo 6C Coupé Competizione  de 1948 Divers Ceci dit, bien que construite en 1948, cette rareté (3 construites pour 2 survivantes!) est issue d’un modèle avant-guerre, la 6c 2500 sortie en 1939 (et fabriquée jusqu’en 1951) qui est l’évolution de la 6C 2300 (1934-1937) qui, pour sa part, puise ses origine dans la géniale 6C 1500, sortie en… 1925 (elle évoluera vers la 6C 1750 de 1929 à 1933)… En tout, ce sont 522 versions 6C2500 qui auront été fabriquées en berline et limousines (sans compter les 3 « Competizione »).452-Alfa-Romeo-6C-2500-competizione-F.Rol-V.Richiero-1-300x200 Alfa Roméo 6C Coupé Competizione  de 1948 Divers

Comme son nom l’indique, la « Competizione » a été conçue pour être une pure voiture de course! D’ailleurs, c’est un pilote, Franco Rol (1908-1977),  qui l’a acquise en ’48 et a participé quatre fois aux « Mille Miglia » (de 1948 à 51 et a fini 3° en 1948) et trois fois à la « Targa Florio »  (et termine 2° en 1949, 3° en 1950 et 5° en 1951)… Pas mal pour une seule voiture…! 🙂

Alfa-Roméo-6C2500-Competizione-1948-3-1-300x200 Alfa Roméo 6C Coupé Competizione  de 1948 Divers Son moteur est un 2443 cc avec deux ACT, 3 carburateurs Weber qui lui donnent 145 cv (au lieu des 87 cv de la version « normale »). Elle a une boite 5 vitesses (même si, à l’origine, elle n’en avait que 4)

Pour sa carrosserie, j’ai oublié de demander… 🙁 Est-ce une « Superleggera » par Touring?

Alfa-Roméo-6C2500-Competizione-1948-5-300x200 Alfa Roméo 6C Coupé Competizione  de 1948 Divers Alfa-Roméo-6C2500-Competizione-1948-2-300x200 Alfa Roméo 6C Coupé Competizione  de 1948 Divers  Alfa-Roméo-6C2500-Competizione-1948-4-300x200 Alfa Roméo 6C Coupé Competizione  de 1948 Divers Alfa-Roméo-6C2500-Competizione-1948-3-300x200 Alfa Roméo 6C Coupé Competizione  de 1948 Divers

Après un long sommeil, elle a retrouvé son lustre d’antan et arbore le n° 648, comme aux Mille Miglia de 1949.

 Alfa-Roméo-6C2500-Competizione-1948-2-1-300x200 Alfa Roméo 6C Coupé Competizione  de 1948 Divers

Vous avez aimé cet article? Merci de le partager en cliquant ci-dessous!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :